Ovide, poète latin ayant vécu à la naissance de l’empire romain, pendant le « siècle d’Auguste », successeur de César.

Il est l’auteur entre autres des Métamorphoses, de l’Art d’aimer, des Héroïdes, des Fastes.

Son oeuvre a considérablement influencé le moyen-âge, au point que les XIIIe et XIVe siècle ont été qualifiés d’âge d’Ovide.

Une grande partie de ce que tout un chacun connait de la mythologie est tiré des Métamorphoses. 

Les Héroides sont un recueil de lettres fictives envoyées pour la plupart par des personnages mythologiques (par exemple : lettre de Pénélope à Ulysse).

Edition de référence :

Les Belles Lettres [par défaut]

Collection des Universités de France (CUF)

Les Métamorphoses : trois volumes (compter de 30 € à 39 € chacun)

L’Art d’aimer : un volume (25,50 €)

Les Fastes : deux volumes (45 € chacun)

Les Héroïdes : un volume (épuisé ? Il n’apparaît pas sur le site des Belles Lettres…)

Texte bilingue, comme toujours pour cette collection.

Les Belles Lettres ont aussi publié les autres textes de l’auteur (Pontiques, les Amours, les Remèdes à l’amour, Tristes, Contre Ibis, Halieutiques)

A vous de jouer maintenant !

Pour mémoire, l’édition citée est suivie de la mention [par défaut] qui apparaît s’il n’y a pas encore eu de discussion sur le sujet.

En commentaires, libre à vous de :

  • discuter des mérites et défauts des différentes éditions
  • de la place de l’auteur ou de l’oeuvre dans la culture de son temps
  • de l’importance de l’auteur ou de l’oeuvre pour un lecteur contemporain
  • de ce qu’il représente pour vous
  • des livres ou autres sources très recommandables pour comprendre l’auteur / l’oeuvre / son influence
3 réponses
  1. Bruno le grec
    Bruno le grec dit :

    Les commentaires les plus intéressants des Métamorphoses sont à mon avis les 6 volumes parus (en italien) chez la Fondazione Valla en particulier le volume 6 écrit par un grand connaisseur d’Ovide Philip Hardie. Mais attention le commentaire est plus orienté vers l’explication du texte que vers des explications grammaticales et philologiques.
    A noter l’excellent commentaire « Fasti Book 3 » par S.J. Heyworth dans la collection « Cambridge Greek and Latin Classics » qui est un modèle du genre.

    Répondre
  2. Bruno le grec
    Bruno le grec dit :

    Bonjour DraaK fut là.
    Malheureusement non. Aux Belles Lettres est paru en 2010 « La métamorphose dans les Métamorphoses d’Ovide » d’Hélène Vial, gros pavé de plus de 500 pages sur l’art de la variatio. Mais comme dans la plupart des livres de la collection « Études anciennes » de cet éditeur c’est une publication de thèse. C’est donc souvent indigeste avec parfois des points intéressants mais qui s’étire, s’étire sur des points de détail.
    Les traductions françaises sont aussi souvent décevantes, en particulier évitez celle de Danièle Robert chez Actes Sud qui part d’une édition problématique et dont la traduction est parfois erronée (c’est une édition bilingue, ca se remarque rapidement).
    La traduction de Marie Cosnay qui a reçu nombre d’éloges est à mon avis loin de les valoir (elle prend beaucoup trop de libertés avec le texte sous couvert de fluidité et de lisibilité comme d’ailleurs la traduction d’Olivier Sers).

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *