Fernando Pessoa (1888-1935)

L’Italie a Dante, l’Angleterre a Shakespeare, l’Espagne a Cervantes : Le Portugal a Fernando Pessoa.

L’auteur, né et mort à Lisbonne, est surtout connu pour :

  • Le livre de l’intranquillité, oeuvre posthume publiée pour la première fois en… 1982.

Il est aussi connu pour avoir écrit une oeuvre poétique importante sous divers pseudonymes (qu’il appelle « hétéronymes »). Au-delà d’un jeu littéraire, ces hétéronymes sont une nécessité dans l’oeuvre d’un écrivain qui cherchait à préciser les différentes facettes de sa personnalité. Le « semi-hétéronyme » le plus proche de Fernando Pessoa est Bernardo Soares, employé de bureau insignifiant et auteur du livre de l’intranquillité.

A sa mort, on découvre plus de 27.000 textes dans une grande malle ; alors même que du vivant de l’auteur, un seul recueil de poèmes a été publié : Message.

Edition de référence :

  • Christian Bourgois Editeur

…Fait connaître en France l’oeuvre de Pessoa.



Le livre de l’intranquillité est paru en deux volumes en 1988 et 1992, avant qu’une nouvelle édition, plus complète, corrigée et en un volume, ne paraisse en 1999 (photo ci-dessus).

En 2018 vient de paraître chez le même éditeur « Livre(s) de l’inquiétude. »

A vous de jouer maintenant !

Pour mémoire, l’édition citée est suivie de la mention [par défaut] qui apparaît s’il n’y a pas encore eu de discussion sur le sujet.

En commentaires, libre à vous de :

  • discuter des mérites et défauts des différentes éditions
  • de la place de l’auteur ou de l’oeuvre dans la culture de son temps
  • de l’importance de l’auteur ou de l’oeuvre pour un lecteur contemporain
  • de ce qu’il représente pour vous
  • des livres ou autres sources très recommandables pour comprendre l’auteur / l’oeuvre / son influence
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *